Banyuls Rimage

<< Retour à la catégorie :

Fiche d’identité

Cépages : Grenache noir

Vinification et élevage : Les raisins légèrement sur-maturés sont égrappés avant encuvage. La fermentation alcoolique s’enclenche naturellement pendant la macération puis est stoppée par l’opération du mutage : un ajout brusque d’alcool va stopper la fermentation et préserver les sucres naturels du raisin encore présents. La macération se poursuit après mutage de façon à extraire doucement tous les composés intéressants grâce à l’alcool du milieu.  Le Rimage n’est élevé en cuve que quelques mois et protégé de l’air pour garder sa fraîcheur et son nez très fruité.

Degré : 15,5 % Vol

Production annuelle moyenne : 8 000 bouteilles

 

L’origine du Banyuls Rimage

Les Banyuls sont de grands vins de dessert, même s’ils ont trouvé leur place à l’apéritif en France. Ce sont des vins doux naturels élaborés depuis des siècles sur le vignoble de la côte Vermeille plongeant dans la Méditerranée entre Collioure et Cerbère. Le rendement est très faible : 30hl/ha au maximum. Le Banyuls Rimage est issu du grenache noir et, en très faible proportion, de carignan. Cette catégorie de Banyuls est née il y a une 30aine d’années (alors sous le nom de Banyuls Vintage) du désir de produire un vin doux fruité et gourmand dont les arômes restent frais et jeunes par l’absence de vieillissement oxydatif.

 

Dégustation et accords

Fidèle au grenache, son nez est composé de fruits rouges frais, on retrouve notamment la fraise, le cassis et la framboise; avec parfois une pointe épicée. La bouche est ronde et dynamique sans être chaude.

On apprécie généralement le Rimage en apéritif autant qu’en dessert pour sublimer des préparations aux fruits rouges ou chocolat amer. Il est à servir entre 8 et 10°c. On dit du Rimage qu’il doit être bu jeune (dans les 3 ans) ou alors très vieux (20 ans et plus).

<< Retour à la catégorie :